La Fraternité en Islam

15 02 2011

La fraternité en Islam

Par Sudy Ndikumana

La fraternité figure parmi les plus grandes valeurs de la communauté musulmane. Ce principe découle du verset : « Les croyants ne sont que des frères… » (Sourate : « les appartements », verset 10). Comme ce principe fut ancré dans la communauté des premiers fidèles au premier siècle de l’hégire, il doit être un lien fort entre tous les Musulmans d’aujourd’hui.

Nous devons nous inspirer de cette perspective historique, qui nous permet de mieux définir nos relations entre fidèles et concitoyens dans une société épuisée par le matérialisme et anéantie par l’individualisme. Ainsi, on fera renaitre l’âme d’une nouvelle vie basée sur la foi fraternelle en répondant à l’appel du Dieu Un et Créateur. Un appel qui prend en compte l’unicité divine fondement de l’unité humaine.

Par la fraternité musulmane, on n’assure pas seulement son identité propre, mais l’ouverture aux autres également. C’est cet exemple de l’islam originel que nous devons suivre, cet effort que nous devons prolonger alors que les conditions de notre vie nouvelle sont différentes d’autrefois. Lors de l’immigration des opprimés musulmans mecquois à Médine, la première chose instituée par le prophète (S) fut la fraternisation entre les immigrants et les auxiliaires / Ançâr. Ils les ont accueillis en partageant tout avec eux ; maisons, argent et terrains. Car, ils ont compris que rien ne peut fonctionner sans une véritable fraternité dynamique de la société. Une vision imposée par le Coran à ses fidèles dès les premiers jours de la révélation :

« Je jure par les temps qui courent. Les Gens sont en péril, sauf les croyants, qui accomplissent de bonnes œuvres, qui se soutiennent dans la vérité, et dans la patience. » (Sourate : « le temps »)

  La vraie fraternité doit être une pratique réelle, dans la vie des Musulmans. Elle pourrait être, si elle est bien respectée, une réponse à certains problèmes actuels dus au matérialisme, à l’individualisme et par conséquent à l’égoïsme. Une fraternité qui rappelle aux gens la dimension divine de leur vie ; transcendance et communauté.

Par la transcendance on affirme l’existence d’un Dieu unique qui a créé les hommes et leur a déterminé les valeurs absolues de leur existence qui découlent de la Révélation. Par la communauté, on montre aux gens l’origine unique de l’humanité : « Ô gens ! Craignez votre Seigneur, qui vous a créé d’un seul être… » (Sourate : « les femmes », verset 1) et qu’ils sont sur cette terre pour échanger et s’entraider : « Nous avons fait de vous des peuples … en vue d’échanger…le meilleur parmi vous est le plus pieux… » (Sourate : « les appartements », verset 13).

La fraternité est la concrétisation de l’enseignement islamique qui fait de l’Homme un « Calife sur terre » (sourate : « la vache », verset 30). Elle est l’affirmation du sens du Tawhîd/Unicité. A travers la fraternité, on comprend que l’humanité est une, contrairement à l’idée reçue que les gens constituent des nations supérieures les unes par rapport aux autres. Et que la meilleure façon de réaliser cette unité humaine c’est de la concevoir en communauté de fraternité ouverte aux autres. Le Prophète (PBSL) de l’Islam dit : « les gens sont les enfants d’Adam et Adam est créé de la terre… » (Rapporté par Thirmidi). La fraternité refuse l’idée que les hommes soient divisés entre possédants et possédés. Que l’individu soit le centre et la mesure de toute chose et que Dieu n’existe pas. C’est seulement dans la fraternité que l’on se sent soutenu, solidaire, et frère des autres. Elle est une marque de dépendance humaine vis-à-vis du créateur, mais de liberté réelle entre les hommes.

Tout homme est initialement social. Rien ne diminue les différences artificielles comme la fraternité effective dans la vie de tous les jours. Elle combat l’idée qui ne prend en compte en l’homme que l’aspect matériel, et qui prétend que la relation entre les hommes est similaire au rapport entre les objets. Cette morale islamique fraternisante nous dit qu’il n’y a pas un « homo œconomicus »  gouverné par son seul intérêt, et réduit à la seule dimension de production et consommation. Elle protège les gens contre le positivisme matérialiste qui oppose la science, le progrès et la technique moderne à la morale humaine

La Fraternité en Islam MWM1-73c83

Ce principe social important s’est concrétisé un jour dans l’histoire de l’Oumma quand les premiers Musulmans ont accomplit ce qu’aucune autre communauté sur terre n’a réussi à accomplir jusqu’alors. Pensons à ces Médinois qui dans leur fraternisation allaient jusqu’à céder leurs propres biens aux nouveaux immigrants venant de la Mecque. Plus beau encore, quand un Médinois qui se nomme Sa‘d Ibn Al-Rabî‘ a partagé sa maison et son argent avec un immigrant qui s’appelle Abd Al-Rahman Ibn ‘Awf, il lui a même proposé de divorcer de sa femme pour qu’il puisse l’épouser…. (Sahih Boukhari 2444) Et enfin, viendra le Ramadan, mois du jeune volontaire, durant lequel les musulmans dans le monde entier montrent leur solidarité avec tous les déshérités de la planète en exerçant cette privation et marquent ainsi ce triomphe sur l’égo. Ressentir ce que des millions de gens vivent quotidiennement ; faim, malnutrition, soif est un exercice relevant d’une noblesse infinie. Rompre avec les habitudes qu’on a cumulées à travers le temps pour essayer de s’élever sur l’échelle des valeurs humaines est la finalité du jeûne durant tout un mois. De la sorte on humanise nos besoins, nos désirs et nos aspirations.

Le Coran dit : « Ouvrez, car Dieu verra vos œuvres, le prophète et les croyants… » (Sourate : « le repentir », verset 105).

Le prophète (S) dit : « Par Dieu il n’est pas croyant celui qui dormira rassasié et son voisin affamé… » (Rapporté par Anas Ibn Malik).

Dans la visée globale de la fraternité, les Musulmans considèrent que le temporel et le spirituel sont inséparables et ils sont traités en fonction de la fin ultime qui est Dieu gloire à lui !

Pour Clore cette rubrique, Le Forum-CPPI vous exhorte entant que Frères et Soeurs emusulmans de mieux conditioner nos actes et réviser ces dernières afin de concrétiser une fraternité durable dans nos sociètés respèctives.

Seul Allah est le Grand Savant.

Soyez bénis!!!


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Propositions Héroiques |
Sagesses Musulmanes |
salate wa salam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Assemblée Chrétienne Lumièr...
| Paroisse catholique
| Dieu nous aime tant pourquo...